Biographie

Accueil Biographie

Mon parcours personnel et politique


Je suis issu d'une famille enracinée dans le terroir du Haut-Beaujolais depuis plusieurs générations. Mes parents ont travaillé dans des secteurs très représentatifs de l'économie locale : ma mère était ouvrière du textile et mon père artisan-scieur. Ils m'ont inculqué les valeurs du travail, du courage, de la tolérance et du respect de l'autre.


Mon parcours scolaire m'a permis de connaître toutes les composantes de notre système éducatif. Après le collège, j'ai été orienté vers un lycée professionnel où j'ai obtenu un BEP-CAP comptabilité puis un baccalauréat G2. Ces premiers diplômes m'ont donné une confiance que je n'avais pas au début de mes études et, grâce aux encouragements de mes professeurs de la filière professionnelle, j'ai pu engager des études universitaires. Celles-ci m'ont permis d'obtenir une licence de droit et une maîtrise de droit public. L'ensemble de ce parcours m'est très précieux aujourd'hui pour comprendre les problématiques d'enseignement et d'orientation de notre pays. Chaque élève est unique et le développement de l’apprentissage et de passerelles entre les filières sont autant de moyens pour adapter et individualiser la formation de nos enfants.


J’ai toujours été passionné par l’histoire de France, plus particulièrement l’histoire contemporaine marquée par l’empreinte du général de Gaulle dont j’admire le sens de l’Etat. C’est cette haute idée de la France qui a toujours été le moteur de son action. C’est cela l’héritage du gaullisme.


C’est notamment pour ces raisons que j’ai accepté la Vice-présidence du Mémorial de Thel qui a pour mission de perpétuer le souvenir des Maquisards morts pour la France sous les balles nazies, le 3 mai 1944.


Sur le plan professionnel, j'ai d'abord travaillé au Conseil général du Rhône dans le service chargé de l'enfance en danger. Je suis ensuite devenu le principal collaborateur de Robert Lamy, député-maire de Tarare. A ses côtés, j'ai acquis une solide expérience de la politique nationale et une fine connaissance de l’organisation de l’Etat et des institutions.


Mon engagement politique repose d’abord sur un fort ancrage local, ayant été dès l’âge de 20 ans conseiller municipal de mon village d’origine.


En juin 2007, les habitants de la 8ème circonscription m'ont fait l'honneur de m'élire, dès le premier tour, à l'Assemblée nationale.


Le 17 juin 2012, malgré un contexte très défavorable avec l'élection de François Hollande à la présidence de la République, j'ai étéréélu député avec 63,48% des voix.


J’ai également été maire de la commune Cours La Ville de 2008 à 2016. J’ai notamment mené la création de la commune nouvelle de Cours par la fusion des communes de Cours La Ville, Pont Trambouze et Thel, avant de quitter cette fonction en 2016 pour participer à la construction de la nouvelle région Auvergne Rhône-Alpes avec Laurent Wauquiez.


La complémentarité entre mandat national et mandat local est aujourd’hui capitale. En tant que président du groupe majoritaire LR-DVD-SC à la Région, j’ai souhaité avec Laurent Wauquiez que chaque membre de la majorité régionale soit référent sur son territoire d’origine.


C’est une excellente chose et cela correspond aux souhaits des électeurs qui veulent des élus plus responsables et plus impliqués. Il est également évident que mon mandat de député me permet d’intervenir plus facilement auprès de la région pour obtenir son soutien pour notre territoire.

Mon activité parlementaire


J’ai siégé à la Commission des lois lors de mes deux premiers mandats de député. En raison de ma formation juridique, je garde un intérêt particulier pour les matières dont cette commission a la compétence : lois constitutionnelles et organiques, droit électoral, libertés publiques, sécurité, administration et organisation de l’Etat et des collectivités territoriales.


Pour ce troisème mandat, j'ai souhaité intégrer la Commission de la défense nationale et des forces armées après avoir beaucoup oeuvré sur ces sujets.


Parallèlement, je me suis investi dans plusieurs groupes d'études. J'ai privilégié les groupes en lien direct avec les enjeux de la circonscription. Je suis ainsi vice-président des groupes d'étude "Aménagement du territoire" et "Textile et industries de main d'oeuvre", secrétaire du groupe "Enseignement privé sous contrat et hors contrat". Je suis également membre des groupes d’études : "Commerce et artisanat" - Enjeux du vieillissement" - "Granit, pierres naturelles, carrières et matériaux de construction" - "Industries de la défense" - "Intégration des personnes handicapées - "Internet et société numérique" - "Pénibilité du travail, santé au travail et maladies professionnelles" - "PME" - "Politiques de la ruralité" - "Sida" - "Tourisme" - "Viticulture".


Je suis également président du groupe d'amitié France-Monténégro, vice-président du groupe Honduras et secrétaire du groupe France-Monaco.


En novembre 2010, j’ai été nommé co-rapporteur d’une mission d’information sur les droits de l’individu dans la révolution numérique. J'ai présenté ce rapport à l'Assemblée nationale le 22 juin 2011.

http://www.assemblee-nationale.fr/13/pdf/rap-info/i3560.pdf


Au cours du dernier mandat, je me suis spécialisé sur les questions du terrorisme, du renseignement et de la défense en participant activement aux différents travaux parlementaires.


Co-rapporteur de la mission d'évaluation du cadre juridique applicable aux services de renseignement, j'ai rendu un rapport à l'Assemblée nationale le 14 mai 2013.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rap-info/i1022.pdf


J’ai été vice-président de la Commission d'enquête sur le fonctionnement des services de renseignement français dans le suivi et la surveillance des mouvements radicaux armés qui a rendu un rapport le 24 mai 2013.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rap-enq/r1056.pdf


La Commission des lois m'ayant désigné rapporteur pour avis sur le projet de loi relatif à la programmation militaire pour les années 2014 à 2019 et portant diverses dispositions concernant la défense et la sécurité nationale, j’ai rendu un avis le 6 novembre 2013.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rapports/r1531.pdf


J’ai également été membre de la Commission d'enquête sur la surveillance des filières et des individus djihadistes qui a publié un rapport le 2 juin 2015.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rap-enq/r2828.pdf


J’ai enfin été membre de la Commission d’enquête relative aux moyens mis en œuvre par l’État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier 2015 qui a rendu son rapport le 05 juillet 2016.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rap-enq/r3922-t1.pdf