Biographie

Accueil Biographie

Mon parcours personnel et politique


Je suis issu d'une famille enracinée dans le terroir du Haut-Beaujolais depuis plusieurs générations. Mes parents ont travaillé dans des secteurs très représentatifs de l'économie locale : ma mère était ouvrière du textile et mon père artisan-scieur. Ils m'ont inculqué les valeurs du travail, du courage, de la tolérance et du respect de l'autre.


Mon parcours scolaire m'a permis de connaître toutes les composantes de notre système éducatif. Titulaire d'un BEP, orienté en lycée professionnel, j'ai finalement suivi des études universitaires où j'ai obtenu une maîtrise de droit public.


L'ensemble de ce parcours m'est très précieux aujourd'hui pour comprendre les problématiques d'enseignement et d'orientation de notre pays. Chaque élève est unique et le développement de l’apprentissage et de passerelles entre les filières sont autant de moyens pour adapter et individualiser la formation de nos enfants.


Ma passion pour l'histoire de France, plus particulièrement l’histoire contemporaine marquée par l’empreinte du général de Gaulle dont j’admire le sens de l’Etat, n'est sans doute pas étrangère à mon engagement, relativement jeune, en politique. Dès l'âge de 20 ans, j'ai en effet été élu conseiller municipal de mon village d'origine, Pont-Trambouze.


Sur le plan professionnel, j'ai d'abord travaillé au Conseil général du Rhône dans le service chargé de l'enfance en danger.


Je suis ensuite devenu le collaborateur principal de Robert Lamy, député-maire de Tarare. A ses côtés, j'ai acquis une solide expérience de la politique nationale et une fine connaissance de l’organisation de l’Etat et des institutions.


En juin 2007, les habitants de la 8ème circonscription m'ont fait l'honneur de m'élire, dès le premier tour, à l'Assemblée nationale.


Le 17 juin 2012, en dépit de l'élection de François Hollande comme président de la République, j'ai été réélu député avec 63,48% des voix.


Le 18 juin 2017, dans un contexte particulièrement défavorable suite à l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République, j'ai été réélu député avec 53,62% des suffrages.


Depuis 2016, je suis conseiller régional à la région Auvergne-Rhône-Alpes où je préside le groupe majoritaire LR-DVD-SC.


Maire de la commune Cours La Ville de 2008 à 2016, j’ai notamment mené la création de la commune nouvelle de Cours par la fusion des communes de Cours La Ville, Pont Trambouze et Thel.

Mon activité parlementaire


Pour ce mandat, j'ai souhaité intégrer la Commission de la défense nationale et des forces armées après avoir beaucoup oeuvré sur ces sujets.


Je me suis en effet spécialisé sur les questions du terrorisme, du renseignement et de la défense en participant activement à différentes commissions d'enquêtes ou missions parlementaires lors de la quatorzième législature.


En juillet 2017, j’ai été nommé par le président de l’Assemblée nationale à la Délégation Parlementaire au Renseignement chargée de suivre l’activité générale et les moyens des services de renseignement.


Au sein de la Délégation, j’ai en outre été désigné membre de la Commission de vérification des fonds spéciaux. Cette instance très restreinte contrôle l’emploi concret de ces crédits par les services secrets.





Travaux des mandats précédents:

  • Membre de la Commission d’enquête relative aux moyens mis en œuvre par l’État pour lutter contre le terrorisme depuis le 07 janvier 2015, rapport du 05 juillet 2016.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rap-enq/r3922-t1.pdf


  • Membre de la Commission d'enquête sur la surveillance des filières et des individus djihadistes, rapport du 02 juin 2015.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rap-enq/r2828.pdf


  • Rapporteur pour avis sur le projet de loi relatif à la programmation militaire pour les années 2014 à 2019 et portant diverses dispositions concernant la défense et la sécurité nationale, avis du 06 novembre 2013.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rapports/r1531.pdf


  • Vice-président de la Commission d'enquête sur le fonctionnement des services de renseignement français dans le suivi et la surveillance des mouvements radicaux armés, rapport du 24 mai 2013.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rap-enq/r1056.pdf


  • Co-rapporteur de la mission d'évaluation du cadre juridique applicable aux services de renseignement, rapport du 14 mai 2013.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rap-info/i1022.pdf


  • Co-rapporteur d’une mission d’information sur les droits de l’individu dans la révolution numérique, rapport du 22 juin 2011.

http://www.assemblee-nationale.fr/13/pdf/rap-info/i3560.pdf