Trop, c'est trop! Stop au désengagement de l'Etat.

Accueil Actualités Assemblée nationale & Politique Trop, c'est trop! Stop au désengagement de l'Etat.

21 Novembre 2017

Appel des élus locaux contre les baisses des ressources des collectivités annoncées par le gouvernement PHILIPPE.

"Nous, élus municipaux, départementaux, régionaux d'Auvergne-Rhône-Alpes, sommes particulièrement inquiets pour l’avenir de nos missions au service de nos administrés, après les annonces effectuées, depuis l’été, par le président de la République et le gouvernement:


  • 300 millions d’euros de crédits supprimés pour 2017 pour les communes, 46,5 millions d’euros pour la politique de la ville et 35 millions d’euros pour l’aménagement du territoire ;

  • 40 % des emplois aidés abruptement supprimés ;

  • 450 millions supprimés pour les Régions, pourtant prévus pour assumer leur nouvelle compétence économique ;

  • 240 millions supprimés de la dotation de compensation de la réforme de la taxe professionnelle ;

  • 41% des contributions directes, encaissées par les collectivités, supprimés avec la taxe d’habitation;

  • 1,5 milliard d'euros ponctionnés sur les bailleurs sociaux, dont les collectivités sont les principaux partenaires ;

  • Spécificité des territoires ruraux et de montagne ignorée dans les calculs de la contribution au redressement des finances publiques et du fonds de péréquation (faible densité de population, surcharges de fonctionnement, système productif du tourisme hivernal fondé sur le principe de la commune-investisseur, etc.).


Communes exsangues, départements sacrifiés, régions affaiblies : trop c’est trop!


Le financement des services publics locaux, comme celui de l’investissement dans nos territoires, est menacé alors même que nos administrés aspirent à plus de proximité!


L’exigence de gestion rigoureuse des deniers publics doit être portée par tous.Aussi, nous demandons solennellement au gouvernement de revenir sur ses décisionset à l’État d’appliquer à lui-même le régime draconien qu’il impose aux communes, aux départements et aux régions. "