Terrorisme islamiste: soyons lucides!

Accueil Actualités Sécurité & Justice Terrorisme islamiste: soyons lucides!

16 Juin 2016

Il ne se passe pas une journée dans le monde sans que le terrorisme islamiste ne frappe lâchement.

Après la tuerie perpétrée par Daech dans une boîte de nuit homosexuelle d'Orlando aux Etats-Unis, voici qu'en France, l'Etat Islamique fait son retour par le meurtre abject d'un couple qui laisse un jeune enfant orphelin.

J'ai une pensée pour toutes ces victimes de l'islamisme dont la liste ne fera que s'allonger inéluctablement si nous ne prenons pas des mesures fortes.

La peine et la colère ne doivent rien enlever à la lucidité que nous, politiques de droite comme de gauche, devons avoir.

Lucidité car ce nouvel acte barbare perpétré au nom de l'Islam n'est malheureusement que la suite logique de dizaines d'années de laxisme face à la radicalisation dans de nombreux quartiers de France.

Alors que le gouvernement s'indigne une nouvelle fois et utilise des mots toujours plus forts, les Français ont l'impression que ceux qui les gouvernent sont impuissants à faire face à la menace du terrorisme et que les différentes lois votées à l'unanimité depuis 2012 ne servent à rien.

Pendant longtemps, l'ennemi n'était pas clairement désigné. Avec les événements tragiques de ces derniers mois, les choses commencent à changer. Oui, l'islamisme est un totalitarisme tout comme l'étaient le nazisme, le national-socialisme et le communisme.

Mes travaux sur le sujet et les différentes commissions d'enquête auxquelles j'ai participé depuis 2013 me permettent malheureusement de confirmer, une nouvelle fois, que tout ceci n'est que le début d'une longue période sombre.

Oui, cette guerre contre l'islamisme ne fait que commencer. Elle oppose la démocratie au totalitarisme, la liberté à l'obscurantisme, la civilisation à la barbarie.

Certains avaient critiqué l'un de mes collègues qui faisait part de son inquiétude quant à la présence d'une 5ème colonne, plus ou moins organisée, sur notre territoire national. Force est de constater qu'il avait raison, n'en déplaise aux bien-pensants.

Il est grand temps de prendre des décisions énergiques et fortes que de nombreux Français réclament :

- placement en détention des individus fichés S pour lien avec le terrorisme islamiste et de ceux qui reviennent du djihad à défaut pour ces derniers d'avoir été neutralisés sur les zones de combats.

- rétablissement du contrôle à nos frontières nationales et renforcement de la coordination des fichiers de police.

- obligation pour les lieux de culte de prêcher en français sous peine de fermeture administrative.

- fermeture systématique, sur décision administrative, des lieux de culte propageant le djihâd ou la haine de la France.

- remise en cause du regroupement familial.

- expulsion en procédure administrative immédiate de toute personne de nationalité étrangère manifestant des signes de radicalisation.

- application réelle de la loi sur l’interdiction du voile intégral dans l’espace public et lutte avec fermeté contre la violence des "barbus" qui imposent le port du voile.

- lutte contre l'endoctrinement dès le plus jeune âge en interdisant le port du voile pour les mineurs.

- fin de l'automaticité de l'acquisition de la nationalité française à 18 ans lorsque l'on est né sur le territoire français

- création d'un droit du sol plus restrictif en permettant aux étrangers nés sur le territoire français d'obtenir la nationalité à partir de 18 ans sous conditions : situation régulière des parents lors de la naissance, manifestation de volonté, assimilation attestée, casier judiciaire vierge.

- rétablissement de la double peine et expulsion des étrangers fichés.

- durcissement des peines de prison pour les personnes condamnées pour terrorisme, et introduction de la notion de perpétuité "réelle".