PJL Droits des étrangers ou maîtrise de l'immigration?

Accueil Actualités Sécurité & Justice PJL Droits des étrangers ou maîtrise de l'immigration?

21 Janvier 2016

Le projet de loi du gouvernement et de la majorité socialiste relatif au droit des étrangers en France qui avait été débattu en juillet 2015 nous est aujourd'hui présenté en commission à l'occasion de sa deuxième lecture.

Grâce à la majorité "Les Républicains" au Sénat, ce texte avait été grandement remanié jusque dans son titre pour le renommer: "projet de loi portant diverses dispositions relatives à la maîtrise de l'immigration".

Ainsi, mes collègues LR du Sénat avaient pour objectifs, en modifiant très largement le texte socialiste, de contenir l'immigration régulière par l'instauration de quotas décidés par le Parlement, de lutter contre l' immigration irrégulière et de faciliter les expulsions.

Cependant, les députés socialistes et leurs alliés écologistes ont rétabli les dispositions du texte initial du gouvernement, de même que son titre, sans tenir compte des phénomènes migratoires très inquiétants auxquels l'Europe est actuellement confrontée.

Pourquoi ne peut-on pas dire qu'il y a des millions de personnes qui attendent de passer en Europe depuis l'Afrique et le Moyen-Orient ?

Dès que l'on ose s'attaquer à ce sujet qui est l'un des défis majeurs qui attend la France et l'Europe au XXIème. siècle, vous êtes d'emblée suspecté de racisme ou d'extrémisme par les parlementaires de gauche. Toute discussion devient impossible alors qu'il s'agit d'une des préoccupations premières des français.

Pourquoi ne peut-on pas dire que l'aide médicale d'État coûte une fortune à nos comptes publics ?

Savez-vous que le gouvernement minore au maximum la ligne budgétaire pour s'épargner toute polémique alors même que de plus en plus de français n'ont plus les moyens de se payer une mutuelle? Ainsi, la ministre de la Santé chiffre à 744,5 millions d'euros pour 2016 les dépenses de l'AME, alors qu'elles représentent en réalité près de 1,1 milliards d'euros.

http://www.observatoiredesgaspillages.com/2015/11/11-milliard-deuros-pour-laide-medicale-detat-ame-en-2016/

Sachant l'état de nos finances publiques, mes collègues Les Républicains du Sénat avaient ainsi remplacé l'AME par une aide médicale d'urgence (AMU), limitée aux seuls soins urgents et aux actes obligatoires (vaccinations, suivi de grossesse).

De même, mes collègues sénateurs avaient décidé de rétablir un forfait annuel pour les bénéficiaires de cette aide (un forfait de 50 euros par an existait jusqu'en 2012, immédiatement supprimé après l'élection de François HOLLANDE).

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine dans l'hémicycle pour la suite de la discussion sur ce texte même si je dois avouer qu'il est très frustrant de ne pouvoir véritablement débattre sur ces questions dès l'instant que votre parole s'écarte de la bien pensance socialiste.