PPL pour instaurer une journée nationale du civisme

Accueil Actualités Assemblée nationale & Politique PPL pour instaurer une journée nationale du civisme

14 Mai 2012

Le civisme désigne le respect du citoyen pour la collectivité dans laquelle il évolue et de ses conventions. Il implique la connaissance de ses droits comme de ses devoirs vis à vis de la société. Bien que l’on distingue également le civisme du savoir-vivre et de la civilité, tout un chacun s’accordera sur le fait qu’il est bien question de respect. Le civisme c’est recevoir de la société, mais c’est aussi lui donner.

C’est pourquoi, il est nécessaire de parler du civisme dès le plus jeune âge. L’instauration d’une journée nationale du civisme fixée au 1erfévrier, journée ni fériée, ni chômée, sera l’occasion d’aborder à l’école, au collège, au lycée, mais aussi dans les médias, les rudiments de la loi, de traiter de l’éducation civique, des devoirs et des obligations du citoyen ainsi que du respect que l’on se doit d’avoir pour la collectivité et pour tous les individus qui y vivent.

Notre pays, comme beaucoup d’autres, traverse une crise d’incivilité et d’un manque de civisme. Un grand nombre de nos citoyens perdent de vue les valeurs du civisme et l’individualisme envahit peu à peu nos cités. Il n’y a pas de recette pour enseigner le civisme car l’éducation est un tout.

Une fois dans l’année, il faut que soient mises à l’honneur les valeurs fondamentales indissociables de la vie en société, que tout individu habitant notre pays puisse dialoguer sur la conduite à tenir pour le respect de la collectivité et de ses habitants, sur les règles à ne pas enfreindre, sur les devoirs et les obligations à respecter pour vivre en société.

Un grand nombre de journées, dites «Journées Nationales» sont déjà dédiées à de multiples causes. Une journée nationale du civisme est aujourd’hui indispensable pour la culture du respect, la participation, l’engagement et l’envie de chacun d’orienter son comportement dans le sens d’une plus grande responsabilité au service du bien commun.

Aussi, c’est parce que l’on ne naît pas citoyen, mais qu’on le devient obligatoirement, qu’il est important d’instaurer une journée nationale du civisme. Cette journée dédiée au civisme et de ce fait à la civilité, amènera, sans aucun doute, tous les habitants de notre pays, jeunes et moins jeunes, à réfléchir le temps d’une journée sur ce qu’il est possible de réaliser lorsque le civisme est respecté.